Le temps de souffler et d’apprendre.

Voilà maintenant plus d’un mois que la France est en confinement et que le monde entier est ralenti. J’avais préparé un article que je devais publier depuis plusieurs semaines, mais je me suis rendue compte que le contenu n’était pas le bon. Je voulais partager des activités à faire pendant le confinement, comment gérer le temps (après analyse, je me suis rendue compte que moi-même j’avais du mal à bien gérer mon temps). J’ai oublié que ce temps de confinement n’est pas une course et que nous ne le vivons pas tous de la même manière. Certains le vivent comme une punition et d’autres comme une opportunité pour se reposer, se former, se connaître, apprendre à connaître ceux qui partage nos vies (pour ceux qui vivent en famille, se poser les bonnes questions, revoir nos priorités, bref… faire un bilan).

Depuis le début du confinement, je fais de mon mieux pour m’occuper, faire des choses utiles et qui me permettent d’avancer. Je voulais être le plus productif possible, car dans ma tête il fallait que je termine tous les projets que j’avais remis à demain avant le confinement. J’ai décidé de ralentir le rythme, prendre le temps de souffler et d’apprendre. Face à moi-même j’ai appris tellement de choses me concernant, j’ai accepté les sentiments qui étaient enfouis en moi et qui n’étaient pas forcement agréable. Sans le confinement, je ne pense pas que j’aurai pu faire cette introspection, j’ai appris à me connaître et à évoluer en cherchant la volonté de Dieu.

Face à tout ce que j’entends et vois, pourquoi ne pas juste prendre le temps de souffler, essayer de tirer des leçons de cette période et faire les choses simplement? Me suis-je dit. Prendre le temps de souffler m’a permis de me rendre compte que ce temps de confinement est une occasion de faire le tri et de me reconnecter à ceux qui comptent le plus, ma première source d’inspiration : Dieu. À travers cette démarche, je me suis rendue compte que si je n’allais pas souvent au bout des choses c’est parce que mes yeux n’étaient pas toujours fixés vers lui et je finissais frustrée.

J’ai voulu vous partager des idées de choses à faire en oubliant que chacun de nous à ses challenges en ce temps de confinement. Ce qui peut paraître simple pour moi peut être difficile, voir inaccessible pour vous et vice versa. Les activités qui me conviennent, les objectifs que je me suis fixée et les livres que je lis ne sont pas forcément ce que vous aimeriez lire en ce moment. L’un des objectifs de ce blog étant de partager, je viens vous partager cet article pour vous encourager à faire de votre mieux et à chercher Dieu. Tout de même, je tenais à vous partager quelques activités que je pratique et j’espère que cela pourra vous inspirer, vous aider ou vous encourager.

Depuis le début du confinement :

  • Je prends le temps de passer plus de temps dans la méditation et la prière.
  • Je lis des livres, mais pas tous les jours.
  • J’ai décidé d’apprendre l’espagnol (j’apprends à mon rythme)
  • Je me suis rendue compte que je m’éparpillais beaucoup dans mon travail, alors j’ai fait un emploi du temps avec google agenda pour ne pas oublier d’effectuer les tâches les plus importantes de la journée.
  • Je prends des nouvelles des membres de ma famille plus souvent.
  • Je me mets à la fenêtre pour profiter du soleil.
  • Je fais à manger plus souvent (je teste des nouveaux plats, gâteau…)
  • Je fais du sport dans mon salon pour éviter de prendre trop de poids.
  • Je m’accorde des moments de pause (suivre netflix, regarder une nounou d’enfer sur TFX, j’écoute de la musique, je sors marcher ou courir…

J’ai décidé de prendre le temps de souffler, de remettre de l’ordre dans ma vie, apprécier les choses simples et ma propre compagnie.

Et vous comment se passe votre confinement ? Après un mois, dans quel état d’esprit êtes-vous?

#RESTEZCHEZVOUS

Prenez soin de vous.

WithMira

2 Comments

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    Gifty

    Waooh! Merci pour cet article Mira.. Je me suis également découverte durant ce confinement.. C’est un temps de pause alors je profite de ma pause.
    Le temps de travail viendra plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *